Vos droits à la formation

Les salariés du secteur privé ont accès à plusieurs dispositifs de formation. Certains permettent au salarié de choisir librement sa formation, d'autres sont encadrés par l'employeur.

Les formations choisies par le salarié ou le demandeur d'emploi

Le Compte personnel de formation (CPF)

Le Compte Personnel de Formation (CPF) permet à toute personne d’au moins 16 ans, salariée ou demandeur d’emploi, de suivre, à son initiative, une action de formation destinée soit à maintenir son niveau de qualification, soit d'accéder à un niveau supérieur de qualification. Le CPF bénéficie également dès 15 ans aux jeunes ayant conclu un contrat d'apprentissage.

Il accompagne son titulaire dès l’entrée dans la vie professionnelle, tout au long de sa carrière jusqu’au départ en retraite.

Le CPF est attaché à la personne. Les heures ne sont pas perdues et restent disponibles pour une formation, même si le titulaire du compte perd son emploi (suite à un licenciement, une rupture conventionnelle ou encore une fin de contrat à durée déterminée, par exemple).

Le compte n'est plus alimenté lorsque son titulaire perd son emploi mais celui-ci peut mobiliser les heures au crédit de son compte pendant toute sa période de chômage.

Le CPF fait partie du Compte Personnel d'Activité (CPA) qui recense :

  • les heures de formation acquises par le salarié tout au long de sa vie active et jusqu'à son départ à la retraite,
  • et les formations dont peut bénéficier personnellement le salarié.

Il s'agit de formations permettant notamment :

D'autres formations répertoriées sur une liste définie par les partenaires sociaux sont également éligibles.

Pour avoir accès aux informations personnalisées (heures, formations éligibles) de votre Compte Personnel d'Activité, connectez vous au site internet dédié et ouvrez un compte (votre numéro de sécurité sociale vous sera demandé) : https://espaceprive.moncompteformation.gouv.fr/sl5-portail-web/login

L’utilisation du Compte personnel de formation (CPF)

Le cumul des heures CPF

Le Compte Personnel de Formation est crédité en heures à la fin de chaque année, dans la limite de 150 heures de formation sur 8 ans. Pour les personnes travaillant à temps complet, il est alimenté :

  • de 24 heures par an les 5 premières années, soit 120h;
  • puis de 12 heures par an pendant 3 ans, pour atteindre le plafond maximal de 150h.

Pour le salarié travaillant à temps partiel, les heures créditées sont calculées proportionnellement au temps de travail effectué. Sont prises en compte dans le calcul des heures les périodes d’absence liées à un congé de maternité, de paternité et d’accueil de l’enfant, d’adoption, de présence parentale, de soutien familial, un congé parental d’éducation ou à une maladie professionnelle et à un accident de travail.

Les heures de formation inscrites sur le compte demeurent acquises en cas de changement de situation professionnelle ou de perte d’emploi.

L’utilisation de vos heures

La mobilisation du CPF relève de la seule initiative du salarié. Seul son titulaire peut décider de le mobiliser.

L'employeur ne peut donc pas imposer à son salarié d'utiliser son CPF pour financer une formation. Il faut l'accord du salarié et son refus d'utiliser le CPF ne constitue pas une faute.

La démarche

Si le salarié souhaite participer à une formation se déroulant pendant son temps de travail, il doit s'adresser à son employeur et lui demander son autorisation au moins :

  • 60 jours avant le début de la formation si celle-ci a une durée inférieure à 6 mois,
  • ou 120 jours avant le début de la formation si celle-ci a une durée supérieure à 6 mois.

L'employeur dispose alors de 30 jours calendaires pour notifier sa réponse au salarié. L'absence de réponse dans ce délai vaut acceptation de la demande de formation.

En revanche, lorsque la formation demandée est suivie en dehors du temps de travail, le salarié n'a pas à demander l'accord de son employeur et peut mobiliser ses heures de formation librement. Dans ce cas, il peut faire valider sa demande de formation par un conseiller en évolution professionnelle.

La prise en charge des frais de formation

Les frais pédagogiques (c'est-à-dire les frais de formation) et les frais annexes (frais de transport, repas, hébergement) peuvent être pris en charge par :

  • l'OPCA collectant la contribution reversée par l'entreprise,
  • ou l'OPACIF si le CPF vient compléter un CIF,
  • ou directement par l'entreprise elle-même si celle-ci consacre au moins 0,2 % de sa masse salariale au financement du CPF de ses salariés.

Pour connaître l'OPCA  ou l'OPACIF  concerné, le salarié doit s'adresser à son employeur ou à sa direction des ressources humaines.

Quelles sont les formations éligibles au CPF ?

Le CPF permet d’acquérir des compétences reconnues (qualification, certification, diplôme) ou le socle de connaissances et de compétences. 

Les autres formations éligibles au CPF devront figurer sur une liste élaborée par les Conseils Régionaux, les partenaires sociaux, et les branches professionnelles. Ces formations répondent le plus souvent aux besoins économiques prévisibles.

Les formations proposées par le Pôle Formation Auvergne éligibles au CPF sont identifiées par le logo : 

Le Congé individuel de formation (CIF)

Le congé individuel de formation (CIF) est un congé qui permet au salarié, sous réserve de respecter une condition d'ancienneté, de s'absenter de son poste afin de suivre une formation pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir. Le CIF est accordé sur demande à l'employeur. Le salarié est rémunéré pendant toute la durée de la formation.

La formation suivie dans le cadre du CIF doit permettre :

  • d'accéder à un niveau de qualification supérieure,
  • de changer de profession ou de secteur d'activité,
  • d'enrichir ses connaissances dans le domaine culturel et social, ou se préparer à l'exercice de responsabilités associatives bénévoles,
  • ou de préparer un examen pour l’obtention d'un titre ou diplôme à finalité professionnelle enregistré dans le répertoire national des certifications professionnelles.

La formation demandée n'a pas besoin d'être en rapport avec l'activité du salarié. Elle peut se dérouler à temps plein ou à temps partiel (par exemple, 2 heures par jour) et de manière continue ou discontinue (par exemple, une semaine par mois).

Pour en savoir d’avantage : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14018

Les formations prévues par l’entreprise

Le plan de formation

Le plan de formation de l'entreprise décrit l'ensemble des formations proposées par l'employeur à ses salariés. Ces formations visent :

  • à assurer l'adaptation des salariés à leur poste de travail,
  • et veiller au maintien de leur capacité à occuper leur emploi, au regard notamment des évolutions technologiques.

Pour en savoir d’avantage : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F11267

Période de professionnalisation

La période de professionnalisation vise à favoriser, par une formation en alternance, le maintien dans l'emploi des salariés les moins qualifiés.

Ce dispositif s'adresse à tout salarié (y compris les salariés en contrat unique d'insertion).

Pour en savoir d’avantage : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F13516

Nos accompagnements

Vous souhaitez mettre en œuvre un Bilan de Compétence

Les métiers évoluent, vos attentes professionnelles aussi.

Pour changer de branche d’activité, évoluer dans votre entreprise, retrouver un emploi ou simplement faire le point, le bilan de compétences est souvent une étape utile. Il permet d’identifier vos connaissances, votre savoir-être et votre savoir-faire, et vous donne des pistes pour construire votre avenir professionnel.

Qu’est-ce qu’un Bilan de Compétence ?

C’est un protocole d’évaluation, mené par un consultant spécialisé, qui se déroule en trois phases :

  • Une phase préliminaire : pour définir vos besoins, et vous présenter les méthodes et techniques utilisées lors de l’évaluation.  
  • Une phase d’investigation : pour analyser vos motivations, identifier vos compétences et déterminer vos possibilités d’évolution professionnelle.  
  • Une phase de conclusion : pour établir un projet professionnel réaliste et prévoir les étapes de sa mise en œuvre.

A la fin du bilan, vous recevrez un document de synthèse accompagné des résultats détaillés de l’évaluation.

Enfin, sachez que la déontologie des centres de bilan est très stricte : sauf indication contraire de votre part, les résultats de votre bilan resteront confidentiels.

Vous souhaitez mettre en œuvre un Bilan de Compétence ?

Vous souhaitez réaliser un Bilan de Compétence pour déterminer ou valider un projet professionnel ?

Contactez nos Conseillères CEPFI pour un premier rendez-vous d’information.

Elles étudieront avec vous les possibilités de financement et de mise en œuvre de votre projet et répondrons à toutes vos questions.

Cette démarche sera pour vous entièrement gratuite.

Le CEPFI au service de votre carrière professionnelle

Le CEPFI, Centre d’Évaluation des Potentiels à se Former de l’Industrie, est un outil de mesure des compétences professionnelles.

Il appartient à un réseau national créé et labellisé et animé par l’UIMM (Union des Industries des Métiers de la Métallurgie).

Le CEPFI est animé par des psychologues du travail qui vous aident à vous évaluer (potentiel, aptitudes, personnalité, compétences) et vous assure un accompagnement par l’élaboration d’un bilan de compétences.

Nos Conseillères CEPFI :

Centre de Clermont-Fd/Cournon

Coraline MOURLON

04.73.69.94.38

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Centre de Montluçon/Désertines

Carole GRENA

04.70.28.23.12

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous souhaitez vous former

Vous êtes salarié et vous souhaitez construire ou confirmer un projet professionnel durable, tenant compte de vos attentes, aptitudes, compétences et du marché de l'emploi  ou vous souhaitez vous reconvertir ou obtenir une nouvelle qualification ?

Que vous mettiez en œuvre votre formation dans le cadre de votre CPF ou dans la cadre d’un CIF, le Pôle Formation Auvergne vous accompagne à chaque étape de votre projet.

Choisissez une formation et faites votre demande de candidature en ligne à l'aide du formulaire de contact disponible sur chaque fiche de formation, un Conseiller prendra contact avec vous rapidement et vous accompagnera dans la mise en œuvre de votre dossier.

Vous pouvez également contacter par téléphone le centre le plus proche de chez vous et demander l'envoi d'un dossier d'inscription auprès d’un Conseiller.